Les morbihannais du 116e régiment d'Infanterie morts pour la France durant la grande guerre (1914-1918)

Publié le par Nikro56

Statistiques sur les  Morbihannais Morts pour la France

du 116e RI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces chiffres ont été obtenus grâce aux fiches du site mémoire des hommes et après consultation de près de ... 25000 fiches de soldats du 56 morts pour la France.

993 MPF (morts pour la France) morbihannais du 116e RI ont été trouvés.

 

  • Etude statistique par Grades

Officiers : 11

Sous officiers : 55

Hommes du rang : 928

 

colonel

0

Lieutenant-colonel

0

Commandant

1

Capitaine

1

Lieutenant

2

Sous-lieutenant

7

 

 

 

Adjudant-chef

2

Adjudant

11

Aspirant

0

Sergent-major

3

Sergent Fourrier

1

Sergent

38

 

 

 

Caporal Fourrier

2

Caporal

75

Clairon

1

Soldat

850

 

  • Etude statistique par Âge

 

- Age moyen : 26 ans et 9 mois  

- Age maximum : 48 ans

- Age minimum : 18 ans

 

  • Etude statistique par Commune de naissance

La commune la plus touchée est Carentoir avec 25 morts pour la France.

- Carentoir : 25

 

 

- Questembert : 22

- Vannes : 17

En tout ce sont 215 communes du Morbihan qui ont vu un ou plusieurs de ses « fils » mourir pour la France.

 

 

 

  • Etude statistique par Année de décès

1914 : 413 soit 41,5 % des pertes totales

1915 : 335 soit 33,7 % des pertes totales

1916 : 109 soit 11 % des pertes totales

1917 : 60 soit  6 % des pertes totales

1918 : 69 soit  6,9 % des pertes totales

1919 : 8 soit  0,8 % des pertes totales  

 

  • Etude statistique des Causes de la mort

 

Tués à l’ennemi : 683 soit  68,7% des pertes totales

Disparus au combat : 40 soit 4 % des pertes totales

Morts des suites de blessures : 211soit 21,2 % des pertes totales

Morts de maladie : 44 soit 4,4 % des pertes totales

Morts en captivité : 13 soit 1.3 % des pertes totales

Morts d’un accident : 2 soit 0,2 % des pertes totales

Indéfinis : 1 soit 0,1 % des pertes totales  

 

  • Etude statistique des lieux de décès

 

- Tahure Perthes-les-Hurlus (Marne) : 226 MPF (+ 18 blessés dcd à la Croix en Champagne)

- Lenharrée, Connantay (Marne) : 117

- Maissin (Belgique) : 93

- Verdun (Bras, Fleury, Douaumont) : 75

- Thiepval (Somme) : 29

- Attigny (Ardennes) : 24

- Beaucourt (Somme) : 19

- Somme-Py (Marne) : 14

- Louvercy (Marne) : 13

- Ovillers (Somme) : 13

- Mesnil (Somme) : 12 - Veuilly-Bussiares (Aisne) : 10

 

  • Les journées noires

 

Le 116e RI a connu à l’instar des autres régiments, des jours particulièrement meurtriers.

 

Le 22 août 1914 : Attaque de Maissin (Belgique)

Le 8 septembre 1914 : Attaque de Lenharrée (Marne)

Le 25 septembre 1915 : Attaque de Tahure (Marne)

Le 17 avril 1916 : Bras, Verdun (Meuse)

Chiffres de Nicolas LE RAY

Tout renseignement prendre contact par mail nikromu95@hotmail.com

Publié dans grandeguerre56

Commenter cet article

Berthion Bernard 26/05/2007 23:52

Bonjour,
               connaissez vous les noms des 24 tués d'Attigny et où ils reposent ?
               Merci, cordialement     BB
PS : intéressé par les combats de Champagne, je vois que Perthes les Hurlus et Tahure sont la cause du plus grand nombre de tués lors de l'offensive du 25 sepembre 15